Catégories
Design

Miroir ô miroir dis-moi qui sont les plus beaux!

Le miroir est un objet décoratif fascinant, bien sûr empli de symbolique, il peut se décliner sous toutes les formes et expérimenter les matériaux qu’ils soient nobles ou communs. Ktdsays vous livre sa liste de miroirs favoris, du XXe siècle aux dernières nouveautés.

 

1. Dessiné par Gio Ponti en 1925, le miroir Randaccio est réédité depuis l’année passée par l’éditeur danois Gubi. Surmonté d’une frise en forme de couronne, Il se distingue par le raffinement typique du maître moderniste et par un laiton aux finitions vintage. Disponible en 3 tailles, le miroir se laisse combiner pour une décoration murale flamboyante.

À noter aussi ses deux miroirs F.A.33, également réédités par Gubi

 

Miroir Randaccio à gauche et F.A.33 à droite, Gio Ponti, Gubi
Miroir Randaccio à gauche et F.A.33 à droite, Gio Ponti, Gubi

 

Miroir Ultrafragola, Ettore Sottsass, Poltronova
Miroir Ultrafragola, Ettore Sottsass, Poltronova. Photo publiée dans The Chamber of Curiosity © Gestalten

 

2. En 2017, Ettore Sottsass aurait eu 100 ans, une nouvelle occasion de célébrer l’œuvre du maestro du postmodernisme! Pour qui aime ses créations, le miroir Ultrafragola est un must-have. Le grand miroir en pied, tout en courbes sensuelles, abrite un néon coloré dans son cadre, qui le transforme de blanc à rose une fois allumé. Il est édité par Poltronova, qui le fabrique sans interruption depuis 1970.

 

Miroir Ultrafragola, Ettore Sottsass, Poltronova
Miroir Ultrafragola, Ettore Sottsass, Poltronova. Photo © Kissthedesign

 

3. Boris Dennler a dessiné la lampe / miroir Ô Abyss pour l’exposition « Lumière et réflexion » qui s’est tenue à la galerie Kissthedesign de novembre 2016 à février 2017. Le designer romand a joué avec les propriétés d’un miroir simplement habillé d’un filtre dichroïque pour créer un effet d’optique, où le tube néon se réplique à l’infini dans un arc en ciel de couleurs. L’objet, entre art et design, est fabriqué de manière artisanale en Suisse, chaque exemplaire est signé et numéroté.

 

Miroir O-Abyss, Boris Dennler. Photo © Corine Stübi
Miroir O-Abyss, Boris Dennler. Photo © Corine Stübi

 

4. J’ai découvert pour la première fois le travail de Nel Verbeke sur le stand de la galerie zurichoise Roehrs & Boetsch à Art Genève, un vrai coup de cœur!
The Mirror | Hourglass (2014 – 2016) de la jeune artiste belge fait partie de la série Embrace Melancoly, une collection d’objets rituels ouverts sur l’introspection et la mélancolie. La diplômée de la Design Academy de Eindhoven et de la Luca School de Gand dévoie la typologie miroir, ici patiné de sorte à ne plus refléter que son propre statut de relique. L’instrument propose aussi sa propre mesure du temps, il est possible de le tourner et le tube de verre contenant du sable noir fonctionne comme un sablier.

Un exemplaire de l’édition de 8 + 2 AP est visible au mudac de Lausanne du 31 mai au 1er octobre 2017 dans l’exposition Miroir Miroir.

 

The Mirror | Hourglass (2014 – 2016), Nel Verbeke. Photographie de Alexander Popelier, courtoisie de Roehrs & Boetsch.
The Mirror | Hourglass (2014 – 2016), Nel Verbeke. Photographie de Alexander Popelier, courtoisie de Roehrs & Boetsch.

 

5. Si Ettore Sottsass est aujourd’hui reconnu comme le chantre du postmodernisme, il n’en a pas moins commencé moderniste, comme l’atteste ses productions pour Arredoluce, notamment, et ces miroirs très rares dessiné en 1958 pour Santambroggio e De Berti, mis en vente chez Artcurial à Paris le 30 mai. Composé d’un cadre en tubes de laiton, cet important miroir provient de la Casa Pasolini, Bergamo. La paire est estimée à 18 000 – 22 000 €, un prix qui ne devrait pas arrêter les collectionneurs les plus avertis.

 

Miroirs, Ettore Sottsass, Santambroggio e De Berti. Photo © Artcurial
Miroirs, Ettore Sottsass, Santambroggio e De Berti. Photo © Artcurial

 

6. Le miroir Antro Stellato de Sam Orlando Miller pour la galerie Fumi de Londres est plein de poésie. Comme une membrane sensible, il capture le temps qui passe, non pas de manière numérique, mais comme si l’instant était retenu dans le verre.

Le sculpteur britannique se consacre majoritairement à la création de miroirs, qu’il crée à partir de différents matériaux mêlant traces d’usure, rouille, et patine artificielle. Tous uniques, ils ont en commun un aspect narratif fort, où antiquité cohabite avec luxe, empruntant souvent à l’esthétique riche en facettes des pierres précieuses.

 

Antro Stellato, Sam Orlando Miller. Courtesy of Helen Miller for Gallery FUMI
Antro Stellato, Sam Orlando Miller. Courtesy of Helen Miller for Gallery FUMI

 

7. Ce magnifique miroir Cristal Art, années 60, faisait partie des highlights de la vacation design du 4 mai de Genève Enchères. Il a d’ailleurs trouvé acquéreur pour 3’500 CHF (Prix au marteau).

Les miroirs des années 50 à 70 du fabricant turinois sont aujourd’hui recherchés par les collectionneurs qui apprécient leur aspect décoratif et des prix plus accessibles que ceux des productions estampillées Fontana Arte, le plus célèbre concurrent de Cristal Art.

 

Miroir, Cristal Art. Photo © Genève enchères
Miroir, Cristal Art. Photo © Genève enchères

 

8. Stars in your eyes de Pascal Anson pour Post Design (1999) est l’atout glamour à petit prix! Avec sa forme d’étoile lumineuse, le miroir en plastique joue sur les stéréotypes avec humour et style. Le petit bijou pop s’achète à 340 CHF chez Kissthedesign.

Post Design est le nom donné par Memphis pour sa production dès 1997. Si la marque compte des pièces des membres fondateurs du groupe Memphis, elle soutient les positions artistiques de designers contemporains tels que Richard Woods ou Johanna Grawunder.

 

Stars in your eyes, Pascal Anson, Post Design
Stars in your eyes, Pascal Anson, Post Design. Extrait du catalogue.

 

9. Juliette Roduit est connue en Suisse romande pour ses scénographies, notamment dans le milieu culturel, où elle collabore avec le Mamco, le prix Kiefer Hablizel, la galerie Xippas, ou des espaces d’art indépendants comme Circuit ou Stadio. La série Pauline de la diplômée en architecture d’intérieur de la HEAD à Genève consiste en plusieurs miroirs uniques de 70 cm de diamètre, produits à partir de différents morceaux de plexiglas teintés. Si la composition à l’intérieur du miroir varie, la jeune designer se limite aux couleurs : bleu, or et cuivre, qu’elle assemble pour des résultats toujours nouveaux.

 

Miroir de la série Pauline, Juliette Roduit. Photo © Annik Wetter
Miroir de la série Pauline, Juliette Roduit. Photos © Annik Wetter

 

10. La signature de Nicolas Le Moigne se reconnait souvent dans les détails. En effet, le designer aime combiner minimalisme et finitions à la main, où, derrière l’épure des formes, se dévoile le savoir-faire de l’artisan qui le fabrique. Le miroir SUN qu’il a dessiné pour la jeune maison d’édition Marlo & Isaure est un bel exemple de cette approche. Le cadre du miroir, disponible à choix en cuivre ou en laiton, est martelé et poli pour un aspect traditionnel en contraste avec la ligne sobre.

Aujourd’hui basée en Tunisie, la marque a été fondée en 2013 par les designers Marlo Kara et Isaure Bouyssonie, tous deux diplômés de l’ECAL.

SUN est 250 CHF et peut être commandé à Lausanne chez Kissthedesign.

 

Miroir Sun, Nicolas Le Moigne, Marlo & Isaure
Miroir Sun, Nicolas Le Moigne, Marlo & Isaure

 

11. Composé de 10 triangles de miroirs fixés sur un cadre en noyer massif, Walnut Groove de Boris Dennler semble échappé d’un conte de fée. À la fois retro et contemporain, son style ne séduira pas que les nostalgiques.

L’important miroir (ca. 100 x 70 cm) est entièrement fabriqué à la main en Suisse. Produit en petite série, chaque miroir est signé et numéroté.

 

Miroir Walnut Groove, Boris Dennler
Miroir Walnut Groove, Boris Dennler

 

12. BD Barcelona suit Jaime Hayon depuis ses débuts et bien leur en a pris car, 11 ans après, le nom du designer est sur toutes les lèvres. Dessinés en 2016, les miroirs King Kong font suite à la série initiée en 2014 pour la galerie parisienne Kreo. Le grand miroir ludique est disponible avec deux décors noir et or.

 

King Kong, Jaime Hayon, BD Barcelona
Miroirs King Kong, Jaime Hayon, BD Barcelona

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.